J1

awakening beats frequency .. Chaque Lundi dés 18h ..

 

Amateur et passionné de musique électronique, il observe et s’intéresse aux disques de son beau frère qui fait de la sonorisation.
Puis en 1999 découvre les clubs belges et fait sa première sortie a Lagoa.
La il est fasciné pas le son et passe beaucoup de temps à observer les dj et leur demande régulièrement les titres des morceaux joués.

En 2001 il achète ses premières platines vinyles et table de mixage, apprend seul le touché, caler les musiques et s’entraine régulièrement en achetant très souvent des disques finement sélectionné.Il organise quelque soirée entre ami pour faire profiter de sa nouvelle passion grandissante.


Influencé et inspiré par des dj tel que ben sims, Adam beyer, technasia et beaucoup d’autres grand nom de la scène mondiale,il trouve son style de techno hardgroove bien rythmé et punchy.il participe un jour a un Contest dj en Belgique qui ne donnera malheureusement pas de suite mais un dj producteur
qui deviendra son ami le remarque et l’invite dans son home studio et l’encourage fortement à continuer dans cette voix ce qui pour lui, est une petite victoire…


en 2003 il découvre Ibiza et la ses idées sur le dj’ing ne font que croitre et continu de dévaliser les disquaires. le travail et la famille lui prenne du temps et laisse un peu de coté sa plus grande passion mais se remet à la page avec l’avènement de l’air numérique et achète des platines cd et télécharge régulièrement sur un célèbre site de musique électronique.Il revient vite à ses premières amour à savoir ses fameuses platines vinyles et continu a enregistrer ses propre mix dans le but de les partager.

Récemment, il est l’invité d’une émission radio et depuis se mobilise pour faire connaitre les sons qui le passionne tant.
Rêveur et engagé, son but et de faire voyager les amateurs de musique électronique avec ses sets particulièrement travaillés.
Sa motivation est sans pareil et s’efforce de progresser dans son nouveau projet sur RPL Electro

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article